tfionline Sign in

mai 13, 2022

Les compassions de Dieu

 [Tender Mercies]

 Une compilation

 Voici ma prière pour vous : Puissiez-vous avoir le plus petit aperçu des compassions de notre Seigneur Jésus. Car une goutte de la compassion du Seigneur vaut mieux qu’un océan de réconfort du monde. ...

Si seulement nous savions à quel point Jésus nous comprend et nous veut du bien. Si seulement nous pouvions voir la nature merveilleuse de son amour. Les cieux qu’Il a peints, les fleurs qu’Il a fait éclore, le monde qu’Il organise, juste pour nous. Les lettres d’amour qu’Il nous a écrites d’un bout à l’autre de la Bible.

Toutes ces choses sont des bontés de sa part.

Le monde nous offre du réconfort sous forme d’évasion. ... Essayer de combler notre cœur affligé [par les réconforts du monde], c’est comme essayer de remplir un océan avec une cuillère. Ce ne sera jamais suffisant. Alors nous serrons les poings et nous continuons à chercher quelque chose qui nous réconfortera.

Si seulement nous pouvions arrêter de serrer les poings pour ouvrir les mains et capter les gouttes de sa tendre miséricorde. Si seulement nous apprenions à nous décharger du fardeau de vouloir tout réparer nous-mêmes. Si seulement nous pouvions nous arrêter net et chuchoter « Aide-moi Jésus ». Un simple souffle émis et chuchoté dans la plénitude de son Nom porte en lui toute la puissance, la miséricorde, la sagesse et la grâce dont nous avons besoin pour faire face à ce qui nous attend.

Si seulement nous apprenions.

Si, aujourd’hui, vous avez envie de vous réfugier dans le réconfort de ce monde, commencez par demander à Jésus de vous venir en aide, de vous montrer quoi faire et de vous guider. Hébreux 4.15-16 nous rappelle à quel point Il est accessible : Il comprend nos difficultés et Il nous offre gracieusement son aide et de l’espoir.

« En effet, nous n’avons pas un grand-prêtre qui serait incapable de se sentir touché par nos faiblesses. Au contraire, il a été tenté en tous points comme nous le sommes, mais sans commettre de péché. Approchons-nous donc du trône du Dieu de grâce avec une pleine assurance. Là, Dieu nous accordera sa bonté et nous donnera sa grâce pour que nous soyons secourus au bon moment. »[1]

Plus précisément, demandez-Lui de vous aider à voir et à reconnaître ses compassions. Vous verrez alors qu’en effet, une goutte de la miséricorde du Seigneur vaut mieux qu’un océan des réconforts éphémères du monde.

Jésus, je ne veux pas passer un jour de plus à courir après des choses qui ne me satisferont jamais. Au lieu de cela, je prie de pouvoir commencer à voir à quel point ton amour pour moi est grand et profond. Aide-moi à capter les douces gouttes de ta compassion, et apprends-moi à embrasser pleinement ton amour. Au nom de Jésus, Amen.Lysa TerKeurst[2]

Sa miséricorde dure à toujours

« Louez l’Éternel, car il est bon, car sa miséricorde dure à toujours ! Louez le Dieu des dieux, car sa miséricorde dure à toujours ! Louez le Seigneur des seigneurs, car sa miséricorde dure à toujours ! »[3]

Le mot traduit de l’hébreu par « miséricorde » signifie « bonté, miséricorde, compassion, fidélité, amour, faveur, grâce. » Le refrain « car sa miséricorde dure à toujours »[4] est aussi traduit par « car son amour dure à toujours »[5] ou « Oui, sa bonté dure éternellement »[6] La miséricorde, ou l’amour fidèle, est l’un des attributs les plus remarquables du caractère de Dieu. De par sa nature même, Il fait preuve d’une miséricorde et d’une bonté inépuisables, illimitées, éternelles, même envers ceux qui ne le méritent pas : Quel est le Dieu semblable à toi, qui efface les fautes et qui pardonne les péchés du reste de ton peuple qui t’appartient ? Toi, tu ne gardes pas ta colère à jamais, mais tu prends ton plaisir à faire grâce. »[7]

Heureusement, l’amour impérissable du Seigneur n’est pas lié aux caprices, aux émotions ou à la valeur de son destinataire. La bonté inébranlable de Dieu envers ceux qu’Il aime est inhérente à ce qu’Il est : « Dieu est amour. »[8] Bien souvent, lorsque des épreuves surviennent, nous avons l’impression que Dieu nous a abandonnés. Parfois, notre désobéissance entachée de péché enveloppe notre cœur d’une telle obscurité que nous sommes absolument persuadés que Dieu nous a rejetés pour toujours. Comme le peuple juif à l’époque de Jérémie, nous nous demandons si la situation préoccupante dans laquelle nous nous trouvons ne serait pas la preuve que Dieu ne nous aime plus et que sa miséricorde envers nous a atteint ses limites. Dans ces moments-là, nous devons nous rappeler la promesse que Dieu a donnée par la bouche de Jérémie et laisser ces paroles nous réconforter, nous aussi : « car l’Éternel est bon et son amour dure à toujours. »

Le Seigneur pardonne à ceux qui se repentent et reviennent vers Lui : « Oui, tu es bon, Seigneur, et prompt à pardonner, riche en amour pour tous ceux qui t’invoquent. »[9] Il ne nous tient pas rigueur de nos péchés. Dieu demeure fidèle, car il ne pourra jamais se renier Lui-même.[10] Il est « plein de pitié et miséricordieux. Il est plein de patience et débordant d’amour. Il ne tient pas rigueur sans cesse et son ressentiment ne dure pas toujours. Il ne nous traite pas selon le mal que nous avons commis, il ne nous punit pas comme le méritent nos fautes. »[11]

À celui qui ne pense pas mériter sa miséricorde, la Bible dit : « les bontés de l’Éternel ne sont pas épuisées, ses compassions ne prennent pas fin ; elles se renouvellent chaque matin. »[12]

Aujourd’hui, nous pouvons invoquer la nouvelle alliance que Dieu a promise à Israël, par une relation vivante et personnelle avec notre Seigneur Jésus-Christ. Ceux qui placent leur confiance dans le Seigneur peuvent compter sur son amour et sa miséricorde pour toujours. Même dans nos moments les plus sombres, lorsqu’on a l’impression qu’il n’y a plus aucun espoir, nous devons nous rappeler que sa miséricorde est éternelle.—Extrait de GotQuestions.org[13]

Les divers aspects de la bonté de Dieu

La bonté de Dieu est abondante et dure pour toujours

Oui, tu es bon, Seigneur, et prompt à pardonner, riche en amour pour tous ceux qui t’invoquent.[14]

Car ta bonté atteint jusqu’aux cieux, et ta fidélité jusqu’aux nues.[15]

Célébrez l’Éternel car il est bon, car son amour dure à toujours.[16]

Ils entonnèrent des hymnes de louange et des cantiques de remerciement pour célébrer l’Éternel en chantant à tour de rôle : « Oui, il est bon, et son amour pour Israël dure à toujours. » [17]

Dieu manifeste sa bonté envers ceux qui L’aiment :

Sache donc que c’est l’Éternel, ton Dieu, qui est Dieu. Ce Dieu fidèle garde son alliance et sa miséricorde jusqu’à la millième génération envers ceux qui l’aiment et qui observent ses commandements.[18]

Et sa bonté s’étendra d’âge en âge sur ceux qui le révèrent.[19]

Il accorde aussi sa bonté à ceux qui ne L’aiment pas :

Le Seigneur est bon pour tous, son amour s’étend à tous ceux qu’il a créés.[20]

Vous, au contraire, aimez vos ennemis, faites-leur du bien et prêtez sans espoir de retour. Alors votre récompense sera grande, vous serez les fils du Très-Haut, parce qu’il est lui-même bon pour les ingrats et les méchants. Votre Père est plein de bonté. Soyez donc bons comme lui.[21]

Le Seigneur, notre Dieu, est rempli de compassion et de pardon. Pourtant, nous nous sommes révoltés contre lui.[22]

Dans son amour et sa miséricorde, Dieu a fait en sorte que nous, qui sommes pécheurs, puissions être rachetés.— Sa sainteté et sa justice, ainsi que sa grâce et sa miséricorde—qui font toutes partie de la nature et du caractère de Dieu et de son essence—concourent dans son amour divin à faire ce qu’il est impossible à l’homme de faire : expier nos péchés, annuler la séparation d’avec Dieu qui est la conséquence du péché, en sorte que nous puissions vivre éternellement avec Lui.

Les citations suivantes du théologien Karl Barth expriment admirablement bien comment l’amour, la miséricorde et la grâce de Dieu émanent de sa nature et de son être.

La miséricorde de Dieu réside dans sa disposition à éprouver de la sympathie pour la détresse d’autrui, une disposition qui émane de sa nature profonde et imprègne tout son être et son action.[23]

L’amour et la grâce de Dieu ne sont pas de simples relations mathématiques ou mécaniques, mais elles ont leur véritable siège et leur origine dans le mouvement du cœur de Dieu.[24]

 

Ne voulant pas qu’aucun périsse, Dieu nous a donné le moyen d’obtenir le salut par Jésus, de sorte que, par la foi en Lui, nous échappons à la mort, à la punition pour nos péchés, et à la séparation d’avec Dieu. C’est le cadeau extraordinaire de notre Dieu patient, bienveillant et miséricordieux.—Peter Amsterdam

*

Je te couronne de tendresse et de compassion. Tu as besoin d’une énorme quantité de ces bénédictions, et Je suis heureux de te les donner. Tu dois M’ouvrir pleinement ton cœur, en admettant, à toi-même et à Moi, à quel point tu as besoin d’aide. Beaucoup de gens redoutent de faire face à leurs insuffisances parce qu’ils doutent que quelqu’un puisse leur apporter tout ce qui leur manque. Humainement parlant, c’est vrai. Mais Je dispose de réservoirs remplis d’une infinité de bénédictions pour mes enfants. De plus, ma tendresse est un don éternel, car Je vous ai aimés d’un Amour éternel. Je me consacre entièrement à vous !

Tous mes enfants ont besoin de miséricorde—d’un traitement plein de compassion—et tu ne fais pas exception. Je t’offre une multitude de compassions, et Je le fais avec beaucoup de tendresse. Alors viens à Moi quand tu te sens faible et vulnérable. Épanche-toi dans mon sein, et repose-toi en ma Présence. Rappelle-toi que tu es d’une lignée royale que J’ai rachetée par mon sang. Tiens-toi tranquille—dans la dignité et la confiance—tandis que Je te couronne de tendresse et de compassion. —Jésus[25]

 

Publié sur Anchor le 28 avril 2022. Traduit de l’original par Bruno Corticelli.
Lu par Marcel Minéo. Musique de John Listen.



[1] Hébreux 4.15–16 SEM.

[2] Lysa TerKeurst, Embraced [Embrassée] (Thomas Nelson, 2018).

[3] Psaume 136.1–3 Strong.

[4] Traduction de l’hébreu par Strong.

[5] SEM.

[6] S21.

[7] Michée 7.18 SEM.

[8] 1 Jean 4.8, 16.

[9] Psaume 86.5 SEM; voir aussi 1 Jean 1.9.

[10] 2 Timothée 2.13.

[11] Psaume 103.8–10 SEM.

[12] Lamentations 3.22–23 NLT.

[13] https://www.gotquestions.org/His-mercy-endures-forever.html.

[14] Psaume 86.5 SEM.

[15] Psaume 57.10 Strong.

[16] 1 Chroniques 16.34 SEM.

[17] Esdras 3.11 SEM.

[18] Deutéronome 7.9 Strong.

[19] Luc 1.50 SEM.

[20] Psaume 145.9 BFC.

[21] Luc 6.35–36 SEM.

[22] Daniel 9.9 NIV.

[23] Karl Barth, La Doctrine de la Parole de Dieu, Vol.1, 2ème partie (Peabody. Hendrickson Publishers, 2010), 369.

[24] Barth, Doctrine de la Parole de Dieu, 370.

[25] Sarah Young, Jésus aujourd’hui (Thomas Nelson, 2012).