tfionline Sign in

juin 8, 2022

D’une valeur inestimable

 [Of Inestimable Worth]

 Une compilation

 « Vous avez été libérés de cette manière futile de vivre que vous ont transmise vos ancêtres et vous savez à quel prix. Ce n’est pas par des biens qui se dévaluent comme l’argent et l’or. Non, il a fallu que le Christ, tel un agneau pur et sans défaut, verse son sang précieux en sacrifice pour vous. »—1 Pierre 1.18–19[1]

 

Les chrétiens croient en la valeur intrinsèque de chaque être humain parce que nous sommes créés à l’image de Dieu. Rien ne peut remettre en cause cette image et la valeur qu’elle confère à chaque être humain, pas même le péché. Chaque être humain porte cette valeur en lui tout au long de sa vie. ...

 

Nous avons tous péché et nous sommes privés de la gloire de Dieu. Nous appelons les gens à se réconcilier avec Dieu mais, pour autant, cela ne signifie pas que ceux qui commettent certains péchés sont moins précieux ou qu’ils perdent de leur valeur. Il se trouve que c’est en vertu de la valeur intrinsèque de chaque personne en tant que création de Dieu que nous ne pouvons pas excuser le péché, et c’est aussi pour cela que nous croyons que chacun de nous est tellement aimé de Dieu que Jésus s’est sacrifié pour nous sauver de nos péchés. La Bible ne dévalorise pas une personne en l’identifiant à ses péchés. Dieu nous appelle à reconnaître notre péché précisément parce que nous sommes ses créatures aimées et précieuses, et parce qu’Il veut nous réconcilier avec lui. Et même si quelqu’un rejette cette offre, cela ne peut pas annuler sa valeur intrinsèque.

 

C’est parce que la Bible nous dit que nous sommes tous des créations de Dieu avec une dignité et une valeur égales, que le christianisme en tant que vision du monde est supérieur à toute autre vision lorsqu’il s’agit de proclamer l’égalité des êtres humains. Le matérialisme a une grande emprise sur le monde actuel. Les êtres humains sont considérés comme de simples résultats de processus physiques aléatoires et accidentels. La seule valeur et la seule dignité possibles sont subjectives et dépendent de ce que chacun décide. Ce type de valeur peut être accordé et révoqué—et c’est le cas quotidiennement. Ce type de vision ou cette philosophie du monde est incapable d’affirmer l’égalité entre tous les hommes. ...

 

La vision biblique du monde est le seul fondement qui permet de reconnaître la valeur de chaque personne. Les êtres humains sont uniques parce qu’ils ne sont pas des produits accidentels de l’évolution, mais des créations intentionnelles et spéciales de Dieu qui a placé sa propre image en nous. Il désire notre communion. Nous sommes tellement aimés et appréciés qu’Il nous offre une relation qui ne dépend pas de notre adhésion à une quelconque règle ; dans sa miséricorde et sa grâce, Il nous l’offre gratuitement.

 

Tim Keller le résume ainsi dans La raison est pour Dieu :

L’Évangile du Christ me dit que je suis tellement imparfait que Jésus a dû mourir pour moi, mais que je suis tellement aimé et apprécié que Jésus a été heureux de mourir pour moi. Cela produit à la fois une profonde humilité et une immense confiance. Cela sape à la fois l’arrogance et les pleurnicheries. Je ne peux pas me sentir supérieur à qui que ce soit, mais je n’ai rien à prouver à qui que soit.

L’Évangile chrétien répond au plus profond cri de notre cœur : le besoin d’être aimé et accepté, et d’être apprécié et estimé sans condition.—Melinda Penner[2]

La pierre angulaire de votre valeur

 

Jésus a exprimé quelque chose de très curieux lorsqu’Il a dit : « Tu aimeras ton prochain comme toi-même. »[3] Réfléchissez. Pour aimer les autres il faut commencer par s’aimer soi-même. Avant de se demander comment aimer les autres, nous devons d’abord apprendre à nous aimer nous-mêmes.

 

Ces leçons de vie essentielles m’ont échappé quand je suis devenue adolescente. Je me souviens que je manquais cruellement de confiance en moi. J’étais la petite jeune fille aux cheveux bruns crépus et aux grosses lunettes qui passait inaperçue. Du moins, c’est ainsi que je me voyais. Pendant deux bonnes années, j’ai cherché à m’affirmer et à me faire accepter en faisant des choses pour être approuvée par les autres, mais j’ai seulement réussi à me détester encore plus. Car enfin, j’avais fait tellement de compromissions pour plaire aux autres que j’avais du mal à me respecter moi-même.

 

J’ai appris que tant que vous recherchez votre valeur personnelle ou votre affirmation auprès d’autres personnes, vous n’arriverez à rien. Des gens comme vos parents, votre famille et vos amis peuvent certainement contribuer à votre sentiment de confiance et de valeur personnelle, mais en définitive, vous êtes affirmé par deux choses : votre foi en la valeur que Dieu vous a donnée et la compréhension de votre valeur aux yeux de Dieu.

 

Ce dernier point devrait vraiment être la pierre angulaire de votre confiance en votre valeur. Vous êtes spécial, aimé et apprécié parce que vous avez été créé par Dieu. Il vous a conçu et formé Lui-même. Dieu aurait pu créer quelqu’un d’autre à la place, mais il a choisi de vous créer, vous. Vous avez une grande valeur pour Dieu !

 

Voici ce que le roi David a écrit sur la façon dont Dieu nous a créés : « C’est toi qui as formé mes reins, qui m’as tissé dans le sein de ma mère. Je te loue de ce que je suis une créature si merveilleuse. Tes œuvres sont admirables, et mon âme le reconnaît bien. Mon corps n’était point caché devant toi, lorsque j’ai été fait dans un lieu secret, tissé dans les profondeurs de la terre. Quand je n’étais qu’une masse informe, tes yeux me voyaient ; et sur ton livre étaient tous inscrits les jours qui m’étaient destinés, avant qu’aucun d’eux existât. »[4]

 

Cela ne donne pas l’impression que Dieu a fait ça à la va-vite. Vous n’êtes pas un assemblage de choses disparates qu’il a trouvées dans son atelier. Vous avez été créé de manière complexe, merveilleuse et redoutable, avec beaucoup d’amour et de soin.

Lorsque vous comprenez que vous êtes quelqu’un de spécial pour Dieu, il vous est plus facile de vous aimer et de vous accepter comme vous êtes. Lorsque vous comprenez que vous avez une immense valeur pour Dieu, il est plus facile d’éviter les activités et les situations qui minent votre valeur. La pierre angulaire de votre valeur c’est la compréhension que vous êtes infiniment précieux aux yeux de Dieu.—Mara Hodler[5]

Créés à l’image de Dieu : le fondement de notre importance

Martin Luther a dit que si nous pouvions comprendre les deux premiers mots du Notre Père comme le Christ les comprenait, tout le reste de notre vie en Christ se mettrait en place. L’observation de Luther montre que s’il est facile d’employer les mots de Dieu, il est beaucoup plus difficile de saisir la réalité exprimée derrière les mots.

C’est vrai en ce qui concerne « l’image de Dieu. » La plupart des croyants ont entendu parler de ce concept, mais peu d’entre eux en saisissent la signification profonde. L’image de Dieu est un concept fondamental pour comprendre notre importance et notre finalité. Comprendre comment nous sommes faits à l’image de Dieu nous permet de voir le fondement de la dignité et de la finalité de notre existence et de notre travail.

Genèse 1.26–27 nous annonce que les êtres humains ont été créés à l’image de Dieu : « Et Dieu dit :—Faisons les hommes pour qu’ils soient notre image, ceux qui nous ressemblent. Qu’ils dominent sur les poissons de la mer, sur les oiseaux du ciel, sur les bestiaux sur toute la terre et sur tous les reptiles et les insectes. Dieu créa les hommes pour qu’ils soient son image, oui, il les créa pour qu’ils soient l’image de Dieu. Il les créa homme et femme. »

Notre valeur nous vient de notre Créateur. Si Dieu a une valeur immense et inestimable, alors les êtres humains créés à son image ont, eux aussi, une immense valeur. ...

 

En Genèse 9.6, Dieu rappelle à Noé que l’homme a été créé à l’image de Dieu : « Si quelqu’un verse le sang de l’homme, son sang sera versé par l’homme, car Dieu a fait l’homme à son image. » S’attaquer à un être humain c’est s’attaquer à Dieu à l’image duquel cette personne est faite. Un autre passage, Jacques 3.9, nous rappelle que les êtres humains ont été créés à l’image de Dieu : « Par [la langue] nous bénissons Dieu notre Père, et par elle nous maudissons les hommes faits à l’image de Dieu. »

 

Ces versets nous rappellent que la façon dont nous traitons les gens est une indication de la valeur que nous accordons à Dieu.

Il n’y a pas de personnes ordinaires. Une de mes citations préférées de C. S. Lewis figure dans son livre Le Poids de gloire : « Il n’y a pas de gens ordinaires. Vous ne rencontrerez jamais un simple mortel. »

Les gens que vous croisez tous les jours, même ceux auxquels vous faites à peine attention, sont des gens qui vont vivre pour toujours, soit sous le régime du salut, soit sous celui du jugement. Même la personne la plus discrète n’est pas ordinaire aux yeux de Dieu. À la lumière de cette vérité, comment affirmons-nous la dignité de ceux qui nous entourent ? ...

Certes, l’image de Dieu demeure après la chute, mais elle est indubitablement abimée et défigurée. Dès lors que nous sommes rachetés, à quoi allons-nous ressembler une fois le processus achevé ? Notre individualité, telle que Dieu l’a créée, sera encore plus éclatante, et nos dons parviendront à la plénitude. Nous ressemblerons aussi au Christ. Romains 8.29 nous rappelle que « nous sommes destinés d’avance à devenir conformes à l’image de son Fils. » Jésus est le représentant parfait de l’image de Dieu, et nous sommes en train d’être façonnés à son image. ...

C’est le fait d’être créés à l’image de Dieu qui constitue le fondement de notre travail et de notre vocation. Si nous sommes faits à l’image de Dieu, nous partageons ses caractéristiques.Par exemple, parce que Dieu est créatif, nous pouvons être créatifs dans notre travail, et d’ailleurs nous sommes appelés à faire preuve de créativité. ... En outre, le fait de connaître le fondement de notre dignité et de notre valeur nous aide à croire que nous avons des dons et des talents utiles. ... Tout cela commence par la conviction que nous sommes faits à l’image de Dieu.—Dr. Art Lindsley[6]

Publié sur Anchor le 2 mai 2022. Traduit de l’original par Bruno Corticelli.
Lu par Marcel Minéo. Musique de Jonathan Helper



[1] SEM.

[2] https://www.str.org/w/intrinsic-human-value-is-the-same-for-all-and-can-never-be-lost. [la valeur intrinsèque de l’être humain est la même pour tous et on ne peut jamais la perdre]

[3] Marc 12.31.

[4] Psaume 139.13–16 Strong.

[5] Adaptation d’un podcast de Just1Thing, une ressource de formation du caractère chrétien à l’usage des jeunes.

[6] https://tifwe.org/made-in-the-image-of-god-the-basis-for-our-significance. [créés à l’image de Dieu : le fondement de notre importance]