tfionline Sign in

août 28, 2013

Vivre dans la joie

Un message de Jésus, reçu en prophétie

Si tu es submergé par tout ce que tu as à faire et que tu essaies de tout faire, si tu as perdu la joie de vivre et la joie de ton salut, si tu es épuisé à la fin de la journée, laisse-Moi ôter ce qui étouffe la douce flamme de ta joie et laisse-Moi l’attiser pour qu’elle se transforme en un feu qui te propulsera en avant et éclairera ta route.

Le secret du bonheur, c’est de vivre en Moi et pas seulement de vivre pour Moi. Je sais que tu veux faire de grandes choses pour Moi et pour les autres, mais ce qui Me ferait vraiment plaisir c’est de te voir heureux et débordant de joie ; c’est de te voir heureux, le soir, lorsque tu es fatigué et que tu as le sentiment d’avoir accompli quelque chose, et que tu profites pleinement de la vie.

Si ce n’est pas du tout ce que tu ressens, s’il te plaît, essaie de passer plus de temps en Ma présence. Rappelle-toi que tu es Mon épouse, et rappelle-toi ce que c’est de ressentir la chaleur de Mon Esprit près de toi. Repose-toi dans Mes bras et médite sur Mon amour envers toi. Retrouve cette assurance et une foi à toute épreuve en Mon amour.

Lorsque tu M’apportes tes soucis et que tu recherches Mes réponses, tu bois à la coupe de Mon Esprit et tu es rempli de Mon amour. Ma joie te donnera une raison de vivre et de servir. Tu ne seras pas seulement motivé par tout le travail qui t’attend. Au contraire, ce qui te motivera, ce sera la joie de Me connaître intimement, et de puiser ta force dans Mon amour.

Nous nous attellerons aux tâches quotidiennes ensemble, comme le font des partenaires et des amants. Plus jamais ton travail ne sera une corvée fastidieuse, mais un plaisir, telle la joie matinale qui coule dans tes veines, te remplit de vigueur et t’emporte sur les ailes de Mon amour.

*

Mais que tous ceux qui trouvent un refuge en Toi soient à jamais dans l’allégresse et poussent de grands cris de joie, car ils sont sous Ta protection ; et que tous ceux qui T’aiment se réjouissent grâce à Toi. – Psaume 5:11 SEM

*

« La joie du Seigneur » est une disposition du cœur et de l’esprit. C’est éprouver de la gratitude parce que vous savez que Je vous ai donné la vie éternelle. C’est vous rappeler qu’en dépit des contrariétés et du désarroi que vous ressentez dans votre état présent, ou de la monotonie de votre situation actuelle, en fin de compte, vous savez très bien quelles sont les priorités de la vie. Pour retrouver la joie que vous aviez en Moi, vous devez voir au-delà de vos inquiétudes et des choses qui vous occupent l’esprit, ou de ce qui vous ennuie, et considérer qu’en dépit de tous ces défis et ces obstacles, vous avez déjà reçu l’atout le plus précieux au monde, la vie éternelle.

Du fait que vous Me connaissez, vous pourriez être un sans-abri ou un chef d’état, que cela ne ferait aucune différence : vous auriez toujours cette joie du Seigneur dans votre cœur. Et vous pouvez conserver cette joie quoi qu’on vous fasse et quelles que soient les circonstances dans lesquelles vous vous trouvez. Vous avez la vie éternelle au Ciel! Vous avez déjà gagné la médaille d’or, et ce qui est formidable, c’est qu’on ne pourra jamais vous la reprendre.

Pour retrouver et conserver la joie du Seigneur au premier plan de votre esprit, vous devez vous rappeler que la vie, ici-bas, est brève : c’est quelque chose d’éphémère qui « passe »[1] jour après jour. Mais votre esprit est sauvé et il vivra éternellement. J’ai déjà payé le prix pour racheter toutes les fautes que vous avez commises et toutes celles que vous pourriez commettre dans le futur. Je vous ai donné un accès direct et gratuit au Ciel. Je vous pardonnerai toujours.[2] Si vos péchés sont rouges comme de l’écarlate, ils deviendront aussi blancs que la neige. Oui, s’ils sont rouges comme la pourpre, ils deviendront aussi blancs que la laine.[3]

La joie du Seigneur consiste à vous rendre compte que vous êtes pécheurs, mais que Je vous ai pardonné ; la joie du Seigneur c’est savoir que Je vous aime sans poser de conditions: c’est savoir que Je ne vous abandonnerai jamais ; c’est savoir que si vous M’appelez à l’aide en tendant la main vers Moi, Je la prendrai immédiatement dans la Mienne pour vous guider ; et enfin, c’est  savoir qu’à la fin de cette vie, vous entrerez dans la joie et le bonheur éternels.

La joie du Seigneur est un état d’esprit. C’est avoir conscience de la réalité du monde de l’Esprit, du monde éternel. La joie du Seigneur, c’est réaligner vos priorités dans le bon ordre et la bonne perspective, c’est vous rendre compte que tous ces problèmes récurrents, et ces détails énervants qui ont tendance à vous décourager, finiront par passer. Mais votre esprit, lui, vivra éternellement. C’est absolument énorme!

La joie du Seigneur c’est de vous rendre compte que vous allez vivre pour toujours dans un monde de bonheur. Vous, Mes amis, êtes de ceux qui accomplissent l’Écriture « Les esprits des justes qui sont parvenus à la perfection. »[4] À la perfection en amour, en joie et en création – voilà à quoi vous êtes destinés. Retrouver votre joie, c’est être conscient de cette vérité et ne pas être affectés négativement par les façades du monde temporel.

*

Mon cœur sera comblé comme, en un bon festin, le corps se rassasie de mets gras succulents,

Et je crierai de joie en chantant Tes louanges.

Lorsque je suis couché, mes pensées vont vers Toi,

Je médite sur Toi tout au long de la nuit.

Oui, Tu es mon appui,

Je suis dans l’allégresse à l’ombre de Tes ailes! – Psaume 63:5–7 SEM

*

Tu me fais savoir quel chemin mène à la vie.

On trouve une joie pleine en Ta présence, un plaisir éternel près de Toi. – Psaume 16:11 BFC

 

Première publication en 2008. Mise à jour et réédition pour le site Anchor, le 18 juillet 2013.

Traduit de l’original anglais « Living in Joy » par Bruno et Françoise Corticelli

Copyright © 2013 The Family International.



[1] Matthieu 24:35.

[2] Psaume 103:12.

[3] Ésaïe 1:18 SEM.

[4] Hébreux 12:23.