tfionline Sign in

novembre 8, 2021

Un réconfort quand Dieu rappelle à Lui un être cher

 [Comfort for When Loved Ones Pass On]

 Paroles de Jésus

 « Il essuiera toute larme de leurs yeux. La mort ne sera plus et il n’y aura plus ni deuil, ni plainte, ni souffrance. Car ce qui était autrefois a définitivement disparu. » —Apocalypse 21.4[1]

 

Ici-bas, tu as le cœur brisé et tes larmes coulent à flot quand l’être qui t’était cher quitte cette terre, mais au Ciel on se réjouit de voir cet enfant, mon enfant, dans mes bras et de le voir parfaitement heureux, guéri à tout jamais. Ici, Je peux le tenir tout contre Moi, sécher ses larmes et lui montrer mon amour. Oh ! que cet amour est grand !

           

Encore un peu de temps, et vous serez bientôt réunis. En attendant, prends-Moi la main, tiens-la bien et laisse-Moi te consoler. Rappelle-toi que celui que tu aimes, mais que tu ne peux plus toucher ni voir, est maintenant dans un endroit meilleur. Il est en ma présence, libéré à tout jamais des problèmes, des peines et des chagrins, et il goûte à mon amour en abondance.

           

Tu ne peux imaginer l’amour, la joie et la liberté que ton cher enfant connaît à présent dans le monde céleste, mais dans ma Parole tu trouveras un avant-goût et un aperçu du Paradis et de ses merveilles. Viens te réfugier au creux de mes bras et laisse-Moi sécher tes larmes. Laisse-Moi soulager ton chagrin et guérir ton cœur brisé. Laisse-toi porter par Moi durant ces heures de chagrin et de désespoir. Viens trouver dans mes bras le doux réconfort que ton enfant y a déjà trouvé.

 

Une nouvelle vie glorieuse

 

« Si nous vivons, nous vivons pour le Seigneur, et si nous mourons, nous mourons pour le Seigneur. Ainsi, que nous vivions ou que nous mourions, nous appartenons au Seigneur. »—Romains 14.8[2]

 

Celui que tu aimes n’a pas disparu comme de la fumée dans le vent. Il s’en est allé dans un nouvel endroit, il est passé à une nouvelle existence. Son amour pour toi est toujours aussi fort. Les souvenirs qu’il partage avec toi sont toujours aussi frais dans sa mémoire, et il se les remémore avec encore plus de tendresse. La peine que vous avez tous deux éprouvée est toujours présente à son esprit, mais maintenant il en comprend le sens et il se rend compte que chaque fil de votre expérience terrestre a été tissé pour former la magnifique tapisserie de votre vie.

           

Je sais qu’il est difficile d’accepter que tu ne le reverras plus dans cette vie. Tu dois accepter que la fin de sa vie terrestre ne signifie pas que ta vie est finie, elle aussi. Il continue de vivre, mais dans une autre sphère. Il continue d’accomplir le dessein pour lequel il a été créé, et tu dois en faire autant.

           

Quand l’heure sera venue pour toi de passer de l’ombre à la lumière, tu comprendras mieux. Tu connaitras Dieu parfaitement comme Lui-même te connait parfaitement.[3] Alors tu retrouveras l’amour auquel tu avais dû renoncer. Ce sera le commencement d’une toute nouvelle vie, une vie merveilleuse que vous partagerez pour l’éternité.

L’amour parfait

 

« Je suis la résurrection et la vie. Celui qui croit en moi vivra, même s’il meurt ; et celui qui vit et croit en moi ne mourra jamais. »—Jean 11.25–26[4]

 

Tu n’as pas perdu celle que tu aimes pour toujours. Elle est simplement entrée dans une autre dimension. C’est comme si elle était partie en voyage avant toi et, un jour, tu la rejoindras dans ce nouveau monde. C’est un monde magnifique, un lieu de splendeur où règnent l’amour, la beauté, la paix et l’abondance, la joie et les rires.

Je sais que tu as le cœur brisé et qu’elle te manque terriblement, mais tu peux être heureux de savoir qu’elle est libérée de la douleur et qu’elle a trouvé en Moi l’amour parfait et la paix parfaite. Pour l’instant, tu vas devoir marcher sans elle sur le chemin de la vie, mais à l’issue de cette séparation, vos retrouvailles au Ciel n’en seront que plus douces.

           

L’amour ne meurt pas quand une âme passe de cette Terre dans l’au-delà. Il vit à jamais.[5] L’amour unit les cœurs et transcende les limites qui séparent vos deux mondes. Son amour est un trésor que tu ne perdras jamais. Tout comme tu ne perdras jamais mon amour. Je te consolerai et Je te donnerai la paix jusqu’au jour où tu achèveras ton voyage, lorsque tu te retrouveras dans les bras de celle que tu aimes.

 

Un réconfort dans le deuil

 

« Frères, nous désirons que vous connaissiez la vérité au sujet de ceux qui sont morts, afin que vous ne soyez pas tristes comme les autres, ceux qui n’ont pas d’espérance. Nous croyons que Jésus est mort et qu’il s’est relevé de la mort ; de même, nous croyons aussi que Dieu relèvera avec Jésus ceux qui seront morts en croyant en lui. »—1 Thessaloniciens 4.13–14[6]

 

La mort de ton bien-aimé était inattendue, et tu n’as pas pu t’y préparer ni lui dire adieu. Je comprends ta détresse. Je sais ce que tu ressens, et ton chagrin me brise le cœur.

 

C’est dur de perdre ceux qu’on aime, et c’est tout naturel d’éprouver un grand chagrin. Même si tu crois qu’ils sont sains et saufs au Ciel et qu’ils M’ont rejoint dans leur demeure éternelle, et même si tu sais que Je veille sur eux avec tendresse, tu n’en ressens pas moins la douleur de la séparation. Mais Je désire te consoler et remplir le vide que tu ressens de mon amour et de ma paix parfaite,—une paix qui transcende ton raisonnement et tes émotions naturelles ; une paix qui ne s’explique pas mais qui n’en est pas moins très réelle et d’un merveilleux réconfort.

La Bible parle de la « paix qui surpasse tout ce qu’on peut concevoir. »[7] C’est le genre de réconfort que Moi seul peux te donner. Même lorsque tu as toutes les raisons de pleurer et de te laisser aller au désespoir, Je peux déverser mon baume guérisseur sur ton esprit. Je peux ramasser les morceaux de ton cœur brisé et les recoller.

           

Tu ne cesseras jamais d’aimer celui que tu as perdu et il te manquera toujours, mais pourquoi devrais-tu te sentir seule, en manque d’amour et désespérée ? Je suis là pour toi. J’ai promis de ne jamais te quitter ni de t’abandonner, et Je t’aime pour l’éternité.

À l’abri dans mes bras

« Le Dieu d’éternité est un refuge ; sous ses bras éternels est un abri. »—Deutéronome 33.27[8]

 

Celle que tu aimes et qui n’est plus de ce monde est à l’abri dans mes bras, dans sa magnifique demeure du Ciel. Elle est heureuse et a l’insouciance d’une petite fille parce qu’elle est libérée de la douleur et de la maladie qui consumaient son corps terrestre. Elle a retrouvé sa jeunesse, elle est à nouveau dans la fleur de l’âge. Je suis désolé qu’elle te manque terriblement, mais c’était son heure. Elle était prête et elle désirait vraiment revenir à Moi.

           

Maintenant, elle comprend ce qu’elle ne pouvait comprendre. Elle ressent davantage mon amour et, plus que jamais, elle sait que Je l’aime. Elle se remémore sa vie sur terre et vos moments passés ensemble, et elle voit que tout contribue au bien. Rien ne pourrait la rendre plus heureuse que de te voir pleinement te réjouir en pensant à la vie, à l’amour et à la foi que vous avez partagés, et elle voudrait que tu sois libéré des remords.

 

Un amour éternel

 

« Vous donc aussi, vous êtes maintenant dans la tristesse, mais je vous reverrai et votre cœur se réjouira, et votre joie, personne ne vous l’enlèvera. »—Jean 16.22[9]

 

Rien ne pourra           jamais te séparer de mon amour. Aucune hauteur ni aucune profondeur, ni la vie ni la mort ne pourront jamais te séparer de mon amour.[10] Aussi profonde que soit ta tristesse, Je te serrerai fort dans mes bras, car mes mains peuvent descendre dans les plus profonds abîmes et te relever.

           

Confie-Moi ton bien-aimé. Il est en sécurité au creux de mes bras, dans le royaume éternel de l’au-delà. Cet amour précieux que vous avez partagé, rien de pourra jamais l’amoindrir.

           

Je sais combien il est difficile de dire au revoir à ton bien-aimé. Je comprends très bien le déchirement que tu ressens, car mon Père et Moi avons également été séparés pendant un certain temps. Mais sache que ce n’est que pour un bref instant qui passera en un clin d’œil, et ensuite vous serez ensemble pour l’éternité !

 

Cet amour précieux que Je t’ai donné est éternel, et Je t’ai préparé une place pour l’éternité—ce sera ta demeure pour toujours.[11]

 

Publié sur Anchor le 1er novembre 2021. Traduit de l’original par Clotilde Marie.
Lu par Marcel Minéo. Musique de Michael Dooley.



[1] SEM.

[2] SEM.

[3] 1 Corinthiens 13.12.

[4] BFC.

[5] 1 Corinthiens 13.13.

[6] BFC.

[7] Philippiens 4.7 SEM.

[8] S21.

[9] S21.

[10] Romains 8.38–39.

[11] Jean 14.3.