tfionline Sign in

novembre 11, 2018

Abandonnés? La vérité sur l’enlèvement

  [Left Behind? The Truth About the Rapture]

 David Brandt Berg

Le chapitre 24 de l’Evangile de Matthieu fournit des informations détaillées sur le retour de Jésus lorsqu’Il reviendra pour rassembler tous ceux qui L’auront reçu comme Sauveur et les emmener au ciel avec Lui —un événement communément appelé « l’Enlèvement ». C’est pourquoi, pendant plus de 1 800 ans, les chrétiens ont cru presqu’unanimement que Jésus reviendrait après ce qu’Il a appelé « la détresse* », une période de terribles persécutions des chrétiens qui durera trois ans et demi.

* [Ndt : ou dans d’autres versions de la bible, « tribulation »]

 

Ce n’est qu’au cours des deux derniers siècles que des gens comme Scofield (1843-1921) ont enseigné la fausse doctrine selon laquelle Jésus allait revenir avant la Détresse pour faire enlever les croyants hors de ce monde afin qu’ils n’aient pas à souffrir. Naturellement, cette doctrine est devenue très populaire. Les chrétiens qui croient à un Enlèvement avant la Détresse ont concocté une interprétation très personnelle des Écritures pour étayer cet enseignement. La Bible est pourtant très claire à ce sujet : « Sachez avant tout qu’aucune prophétie de l’Ecriture n’est une affaire d’interprétation personnelle. »[1]

 

En Matthieu 24, les disciples de Jésus Lui demandèrent quel serait le signe de son retour, et Jésus leur répondit en énumérant plusieurs signes annonciateurs : des guerres, des famines, des pestes, des tremblements de terre, des persécutions contre les chrétiens, la prolifération de faux prophètes, l’anarchie, un manque d’amour généralisé, et l’évangile annoncé à toutes les nations. « Alors seulement viendra la fin », dit-Il.[2]

 

Jésus nous dit à quoi nous pouvons nous attendre durant la période de « Grande Détresse », les trois dernières années et demie qui précéderont son retour, et qui correspondent à la deuxième moitié du règne de l’Antéchrist. Il dit : « Quand donc vous verrez l’abominable profanation annoncée par le prophète Daniel s’établir dans le lieu saint ... à ce moment-là, la détresse sera plus terrible que tout ce qu’on a connu depuis le commencement du monde ; et jamais plus, on ne verra pareille souffrance. » [3] Dans le livre de l’Apocalypse, nous apprenons que cette « abominable profanation » est une image de l’Antéchrist.[4] Le livre de Daniel et l’Apocalypse nous disent tous deux que cette image sera érigée dans le lieu saint exactement au milieu des sept années du règne de l’Antéchrist.[5]

 

Quand Jésus va-t-Il revenir ? « Immédiatement après ces jours de détresse. »[6] Jésus ne dit pas que lorsque nous verrons l’abominable profanation établie dans le lieu saint, Il viendra au secours des croyants de ce monde, et les mettra à l’abri de portée de l’Antéchrist et des problèmes à venir. Il avertit ses disciples de se réfugier dans les montagnes.[7] Cela veut dire que les chrétiens seront toujours là pendant la Grande Détresse.

 

Et pourquoi le Seigneur et les prophètes se seraient-ils donné la peine de nous dire exactement combien de temps durerait la Grande Détresse—en indiquant le nombre exact de jours, de mois et d’années—si nous n’avions pas besoin de savoir ces choses, si les enfants de Dieu ne seraient plus ici à compter les jours et les semaines ? [8] Jésus nous a donné ces précisions parce qu’Il veut que les sauvés soient encouragés de savoir que la Détresse ne durera pas éternellement, et que chaque jour qui passe nous rapproche du glorieux dénouement.

 

Pendant la Grande Détresse, les choses iront si mal que beaucoup de gens penseront que le moment est venu pour Jésus de revenir, surtout les chrétiens à qui l’on a enseigné qu’Il reviendrait avant la Détresse. Ils vont s’attendre à ce qu’Il arrive d’un jour à l’autre. Mais Jésus nous a avertis de ne pas L’attendre plus tôt que ce qui a été prédit. Il nous a aussi avertis de ne pas nous laisser induire en erreur par de faux christs qui essaieront de nous faire croire qu’ils sont le Christ, ou par de faux prophètes qui nous diront que la venue du Christ est imminente, ou qu’Il est déjà là mais qu’Il se cache quelque part.[9] Il nous dit que lorsqu’Il viendra, nous le saurons !

 

Certaines personnes qui enseignent que l’Enlèvement aura lieu avant la Détresse vont jusqu’à dire que ce sera un enlèvement secret—et que personne ne Le verra à part ceux qui sont sauvés. Tout à coup, tous les fidèles vont tout simplement disparaître, et ceux qui sont laissés en arrière ne sauront même pas ce qui leur est arrivé.

 

Si l’Enlèvement est censé avoir lieu en secret, pourquoi le Seigneur fait-il tant de bruit et nous donne-t-Il un tel spectacle quand Il va revenir ? Sa Parole nous dit qu’Il « reviendra sur les nuées, dans toute sa puissance et sa gloire. »[10] Le ciel sera illuminé d’un bout à l’autre, et il y aura dans les cieux des signes tels que nous ne pourrons pas nous tromper sur le fait que Jésus est en train de revenir. En fait, il est écrit que « tout le monde le verra ».[11]

 

Tout le monde verra aussi les « morts en Christ »—les personnes sauvées et qui sont mortes—s’élever pour aller à la rencontre de Jésus dans les airs lorsqu’Il viendra. Ils L’entendront aussi, puisqu’au « signal donné, sitôt que la voix de l’archange et le son de la trompette divine retentiront, le Seigneur lui-même descendra du ciel. »[12] Ce sera le spectacle le plus grandiose que le monde ait jamais vu.

 

La Bible nous dit le signe du Fils de l’Homme apparaîtra dans le ciel après la Grande Détresse. Après ces jours de détresse, tous les peuples de la terre se lamenteront. Après la détresse, ils verront le Fils de l’Homme venir sur les nuées du ciel avec beaucoup de puissance et de gloire. Après ces jours de détresse, Il enverra ses anges rassembler, au son des trompettes éclatantes, ses élus des quatre coins du monde.[13] Il est clair que Jésus reviendra après la Grande Détresse, et pas un jour avant !

 

Jésus reviendra rassembler ses « élus », l’eklektos en grec, ceux qui sont sauvés. Il y aura beaucoup de chrétiens sur la terre quand Il reviendra. Beaucoup de chrétiens auront prêché l’évangile et gagné des multitudes d’âmes au Seigneur pendant cette période de Grande Détresse. Ces chrétiens qu’on a trompés en leur faisant croire que Jésus va sauver les fidèles en les arrachant à ce monde avant la Grande Détresse qui durera trois ans et demi, ne seront pas préparés à la Détresse, et la foi de certains sera ébranlée.

 

Nous savons que la Grande Détresse sera terrible, sinon elle ne s’appellerait pas détresse. Mais cela ne veut pas dire qu’il faut avoir peur de l’avenir, et ne s’attendre à rien d’autre que des persécutions et des souffrances. Ce sera une époque de grande victoire sur les forces de Satan et de l’antéchrist. Ce sera une époque qui verra se produire des événements terribles et dantesques, mais Dieu protégera ses enfants, Il les délivrera et les défendra, et Il les gardera jusqu’à la fin.[14] Nous n’avons aucune raison de nous inquiéter ou d’avoir peur, puisque Dieu prendra soin des siens.[15]

 

Un autre enseignement erroné concernant l’Enlèvement serait que seuls les « meilleurs » chrétiens en bénéficieront. C’est terrible d’enseigner cela aux gens, de leur dire que, même s’ils aiment Jésus et qu’ils sont sauvés, s’ils ne sont pas suffisamment bons ou s’ils commettent des péchés, ils ne seront pas prêts pour Jésus quand Il reviendra, et qu’ils manqueront l’Enlèvement.

 

Personne ne peut être suffisamment bon, c’est impossible. Personne ne peut aimer Dieu suffisamment, ou être suffisamment saint ou parfait, si ce n’est par le sang de Jésus-Christ, et c’est une œuvre qui s’accomplit au moment-même où vous recevez Jésus comme Sauveur. Vous n’avez pas à vous inquiéter de savoir si vous êtes suffisamment bon. Si vous appartenez à Jésus, quoi qu’il arrive, Il vous emmènera avec Lui quand Il reviendra,

 

Aucune personne qui a reçu Jésus ne sera laissée de côté. Jésus a promis qu’Il enverrait ses anges rassembler les fidèles de partout dans le monde, des quatre vents, et Il n’abandonnera personne. Il n’oubliera personne, pas un seul enfant de Dieu ![16]

 

Si vous avez accepté le Seigneur comme votre Sauveur, vous êtes prêt ! Et c’est notre responsabilité de chrétien d’aider les autres à se préparer. Transmettez la bonne nouvelle de l’amour de Dieu et du salut en Jésus au plus grand nombre possible. Dites-le à vos amis, à votre famille, et à tous ceux que vous rencontrez, afin qu’eux aussi, ils se préparent à la Grande Détresse, à l’Enlèvement, et à une éternité avec Dieu. Faites en sorte que personne ne soit laissé en arrière parce que vous ne le leur aurez pas dit !

 

Une compilation des écrits de David Brandt Berg. Adapté et réédité le 22 octobre 2018. Traduit de l’original par Bruno Corticelli.
Lu par Marcel Minéo. Musique de Jonathan Helper



[1] 2 Pierre 1.20 SEG21.

[2] Matthieu 24.4–14.

[3] Matthieu 24.15, 21.

[4] Apocalypse 13.14–15.

[5] Daniel 9.27; 12.11; Matthieu 24.15–21; Apocalypse 13.5.

[6] Matthieu 24.29.

[7] Matthieu 24.16.

[8] Daniel 7.25; Apocalypse 12.6; 13.5.

[9] Matthieu 24.23–26.

[10] Marc 13.26.

[11] Apocalypse 1.7.

[12] Matthieu 24.27, 30; 1 Thessaloniciens 4.16.

[13] Matthieu 24.29–31.

[14] Daniel 11.32; Apocalypse 12.7–11; 17.14.

[15] Apocalypse 3.10; 7.1–3; 12.6.

[16] Matthieu 24.31.